Tableau synoptique des marques horlogères

Voici un tableau synoptique bien pratique qui classe plus de 164 grandes marques selon leur statut économique : fabricants indépendants ou bien marques intégrées à un groupe horloger. Il permet de visualiser immédiatement les enjeux économiques et stratégiques qui peuvent se jouer entre les mastodontes de l’horlogerie et les acteurs indépendants.

Ce tableau constitue également un outil précieux pour comparer des marques entre elles, en découvrir de nouvelles ou tout simplement se rappeler le positionnement de certaines dans le paysage horloger global.

Tableau synoptique des marques horlogères

En espérant que cet outil vous soit utile, amicalement,

Servatempus

Changement de verre sur une Seiko Diver’s

La série des SKX007/9 de Seiko demeure l’une des familles de montre de plongée parmi les plus populaires  chez les amateurs de toolwach.

J’ai acquis la mienne il y a 12 ans, mais depuis maintenant 8 années, je la porte avec de vilaines rayures sur son verre en Hardlex. Aussi, je me suis décidé à remplacer celui-ci par un verre en saphir synthétique. Le grand luxe, quoi !

Je vous présente ici les différentes étapes qui m’ont permis de réaliser cette opération :

Changement de verre sur une Seiko Diver’s

En vous souhaitant une agréable lecture, amicalement,

Servatempus

Quatre revues techniques incontournables

Voici une série d’articles consacrés à quatre célèbres mouvements mécaniques qui équipent nos montres bracelets. Ces calibres ont la particularités d’être fabriqués par deux des plus grands acteurs de l’industrie horlogère suisse : ETA, qui appartient au Swatchgroup, et Rolex, maison indépendante que l’on ne présente plus.

Durant la première décennie des années 2000, ces articles ont marqué le web horloger par leur approche technique et comparative complètement nouvelle à l’époque – à l’exception des non moins célèbres revues de Walt Odets.

Publiées entre 2001 et 2008 par Hans Z. sur le forum de Timezone, à l’époque où ce site jouissait encore d’une certaine renommée, ces revues sont le résultat de la réflexion et de l’expérience d’un horloger indépendant qui a souhaité rester anonyme.

Je tiens ici à remercier Hans pour l’aimable autorisation qu’il m’a donné d’en réaliser une traduction en langue française. Thanks Hans !

En vous souhaitant une agréable lecture,

Servatempus

ETA 2892A2 – A little engine that could

ETA 2824-2 – Another little engine that could

A l’intérieur du Rolex 2235

Le calibre Rolex 3135 – Toujours digne de la couronne ?

Post-scriptum : au moment même où ces quelques lignes étaient reprises, nous apprenions la triste disparition de Hans Zbinden. Ce dernier nous a prématurément quitté le vendredi 21 octobre 2016. Mes sincères pensées vont droit à ses proches ainsi qu’à sa famille. RIP Hans.